reputation

Selon la définition lu sur Wikipédia, la réputation est l’opinion (plus techniquement, l’évaluation sociale) du public envers une personne, un groupe, ou une organisation. La réputation est un facteur important dans de nombreux domaines, tels que l’éducation, le commerce, le réseautage social ou le statut social. (Définition sur Wikipédia)

Avec l’arrivée d’Internet, un terme a été naturellement créé : l’e-Réputation dont une définition peut être celle-ci :
L’e-reputation est un terme émergent désignant la réputation d’une personne ou de quelque chose (marque, produit, site…) sur internet. Cela peut ainsi se traduire par tout ce qui se dit sur quelqu’un ou quelque chose sur le web (sites, blogs, réseaux sociaux…) ou encore par courrier électronique.
(La suite de la définition de l’e-Réputation)

Mais comment fonctionne la réputation ? ou comment est créé une réputation ?
Est-ce que la réputation peut avoir une évolution identique que le cycle d’un produit ?
Une réputation peut être créée avant l’apparition d’un produit ou d’un service ou faire l’objet d’opérations régulières afin de relancer une marque ou maintenir une réputation.

En effet, avoir une réputation c’est une bonne chose mais si en plus elle est positive et qu’elle ne coûte rien, c’est encore mieux. Rien ne vaut que les bons avis des utilisateurs qui attirent de nouvelles personnes.

Pourquoi f-Reputation comme titre ?
F pour Fake, la fake reputation.
Oui, une marque peut créer une fausse réputation dans le but d’orienter l’opinion du public et avoir une bonne image.
Car nous le savons qu’une bonne image peut inciter les consommateurs d’aller vers telle ou telle marque.

Nous avons vu de nouveaux changements sur Internet et en particulier au niveau des pages de résultats sur Google.

Avis produits Google

Sur Internet, nous pouvons donner notre avis sur une marque, un produit ou un service. (On le fait aussi en dehors d’Internet, ne vous inquiétez pas)
Sur les sites de marchands, les acheteurs peuvent laisser des avis sur le produits ou services achetés. Sur d’autres sites, on peut évaluer les revendeurs, les sites et autres choses !

Je pense que tout le monde regarde un peu ou beaucoup les avis sur son futur achat pour ne pas se tromper ou avoir de mauvaises surprises lors de la livraison…

J’ai été très surpris de voir certaines pratiques …
J’ai pu voir des revendeurs ou vendeurs qui faisaient la « tournée » des forums et postaient des avis positifs sur leur propre boutique. C’est défendre sa marque auprès sa clientèle.
Qui va vérifier la notation d’un produit ?
Personne pour le moment…

Cette notation a-t-elle vraiment une grande influence ?
Sur l’image suivante, le revendeur affirme qu’il aura des pénalités pour une notation compris entre 1 et 4 étoiles…en promettant des prix plus bas !
Je ne vais pas vérifier les pénalités mais seulement la pratique…

On arrive donc sur une autre partie et peut-être éventuellement une conséquence de cela.
Est-ce que les moteurs de recherche ou de produits comme les comparateurs de prix ou Google Product utiliseront les avis dans le but de satisfaire le plus rapidement l’internaute ?
La e-Reputation aura-t-il un rôle à jouer dans le SMO pour ensuite soutenir le SEO ou le SEA ?
Peut-on s’attendre à un phénomène semblable de f-Reputation sur ces leviers ?
La f-Reputation pourra être en faveur ou même au contraire, elle pourra servir dans le but de ternir la réputation d’un site, d’un produit ou d’un service.
Quels seront les critères pour la nouvelle mise en page des résultats sur Google ?

Avis produits Google product

Cela doit surement exister mais je pense qu’il existe des agences qui proposent à ces clients des prestations de création de messages sur les forums, des avis sur un produit ou de noter les produits…

Oui c’est comme un peu, excusez-moi de l’exemple très extrême, des joueurs de musique dans la rue, il faut mieux mettre quelques pièces dans le gobelet sinon cela ne pousse pas les gens à éventuellement donner une petite pièce.

Sources d’informations :
http://frenchweb.fr/etude-faux-avis-de-consommateurs-les-francais-ne-sont-plus-dupes/
http://actu.abondance.com/2011/09/le-systeme-de-blocage-des-liens-dans.html
http://thierry-klein.speechi.net/2006/03/01/petites-arnaques-sur-ebay-la-suite/
http://www.01net.com/editorial/524577/l-ufc-que-choisir-assigne-ebay-pour-pratique-commerciale-trompeuse/
http://www.quechoisir.org/commerce/methode-de-vente-abus/actualite-achats-en-ligne-gare-aux-vendeurs-vereux
http://pages.ebay.fr/help/feedback/howitworks.html

9 réponses à “La f-Reputation”
  1. LaurentB dit :

    Yep ça existe les fournisseurs d’avis. À 3€, tu as des f-avis positifs ou négatifs comme tu le souhaites.
    Belle démo en tout cas.

  2. Flo dit :

    @Laurent : avec mechanical turk, tu dois bien pouvoir gruger pour moins cher encore, non?

    Maintenant, je ne suis pas sur que ce soit une bonne idée, car si le pot aux roses est découvert, le bad buzz risque d’être corsé…

  3. DanielR dit :

    Malheureusement, cela ne date pas d’hier. Il y a pleins d’agences, de freelances et d’annonceurs qui utilisent cette technique, et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

    D’ailleurs, on peut également étendre le concept aux boutons « Tweet », « J’aime » ou « +1 » qui sont également un autre aspect de l’e-réputation, et pour lesquelles on peut également tricher facilement…

  4. LaurentB dit :

    Il y a toujours moins cher, mais faut que ça soit potable afin, justement, de ne pas se faire choper trop facilement.
    Après, je sais pertinemment qu’il y a de nombreux sites qui trichent ou qui y arrivent en déployer des efforts immenses pour convertir le client en prescripteur public.
    Les chiffres d’Amazon sont éloquents. Le site doit capter 1,3 millions de clients pour construire 20 avis d’utilisateurs.

  5. Larry dit :

    Il y a toujours moins cher, mais faut que ça soit potable afin, justement, de ne pas se faire choper trop facilement.
    Après, je sais pertinemment qu’il y a de nombreux sites qui trichent ou qui y arrivent en déployer des efforts immenses pour convertir le client en prescripteur public.
    Les chiffres d’Amazon sont éloquents. Le site doit capter 1,3 millions de clients pour construire 20 avis d’utilisateurs.

    +1

  6. […] La f-Reputation | Pathien : ni un blog, ni un site Selon la définition lu sur Wikipédia, la réputation est l'opinion (plus techniquement, l'évaluation sociale) du public envers une personne, un (RT @YouSeeMii: Après l'E-réputation, la F-réputation (fake) ou comment orienter… Source: http://www.pathien.com […]

  7. […] La f-Reputation | Pathien : ni un blog, ni un site Selon la définition lu sur Wikipédia, la réputation est l'opinion (plus techniquement, l'évaluation sociale) du public envers une personne, un (RT @YouSeeMii: Après l'E-réputation, la F-réputation (fake) ou comment orienter… Source: http://www.pathien.com […]

  8. […] un (RT @YouSeeMii: Après l’E-réputation, la F-réputation (fake) ou comment orienter…Via http://www.pathien.com Share this:FacebookTwitterPrint"Aimer" ceci :"J'aime"Soyez le premier à […]

  9. gold price dit :

    Un autre moyen de s’attaquer à la réputation d’une personne sur Internet, et de divulguer des éléments de sa vie privée (article 9 du Code civil), cela concerne spécifiquement :- La vie sentimentale de la personne- La divulgation d’informations concernant la santé de la personne- Le droit à l’image, même dans un lieu publicCette atteinte ne peut concerner que des personnes physiques ou morales, et non les biens ou les services. Elle peut prendre toute forme légale possible (texte, vidéo, image…). Concrètement, la mise en ligne sur des sites sociaux tels Facebook ou Flikr de photographies d’amis pas forcément à leur avantage peut être soumis à cette réglementation. Dans ce cas là, demander à vos amis de retirer la photographie en cause est souvent plus pertinent qu’une action en justice, en tout cas dans un premier temps.Une limite existe cependant : l’actualité. Le droit d’informer l’emporte sur la protection de la vie privée. Cela concerne la liberté de la presse, dans la limite malgré tout du respect de la vie privé, il ne faut pas « dépasser les bornes ». Ex : dans le cas de l’Affaire Erignac, les journalistes avaient photographié le corps du Préfet décédé, cela a été jugé comme une atteinte à la vie privée, malgré le fait que cela concerne un fait d’actualité.

  10.  
Répondre

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.