handicap

Qu’est-ce que le W3C ? (Lien vers Wiki : ici)

Comme nous le savons, W3C n’émet pas des normes mais des recommandations ; à nous de les suivre ou non, ce n’est pas obligatoire.

Cependant, l’outil de validation en ligne de W3C peut s’avérer très utile car il peut détecter d’éventuelle(s) erreur(s) au niveau des balises en particulier. (Surtout pour les développeurs ou les débutants qui n’utilisent pas de logiciels WYSIWYG enfin qui savent utiliser quelle balise quand il faut…)

Le code HTML n’est pas si difficile en soi, il est même accessible à tous ; il suffit de s’y mettre…

Le Web devrait et doit être accessible à tous ! Tous : c’est tout le monde au sens très large… En effet, ce que l’on voit sur une page, peut être perçue d’une manière différente pour un autre utilisateur.

Je sous-entends dans ce cas bien précis des personnes qui possèdent un handicap. Il ne faut pas privilégier certaines personnes et pas d’autres.
Un site est beau visuellement mais il faut aussi le rendre beau aux personnes non-voyantes via le code de votre page.

C’est au nom de l’accessibilité que le W3C a créer l’organisation WAI (Web Accessibility Initiative, lien vers le site du WAI en anglais)

Voici la liste des enjeux pour l’accessibilité au Web que vous trouverez dans le lien suivant : ici

Pouvons-nous affirmer que l’accessibilité ne concerne que les personnes physiques ? Peut-on affirmer qu’un robot d’indexation est équivalent à une personne non-voyante (le robot ne lit que votre code, il ne voit pas le rendu) ?
De ce fait, il faut le guider afin d’indexer au mieux vos pages et rendre au niveau de la sémantique très pertinente pour tel mot-clé.

Mais cela reste toujours aussi plaisant de voir des balises dans l’attribut alt d’un lien hypertexte pour renforcer le poids du lien…(Exemple : alt="<strong>[..]</strong>", gras ou pas gras mais bon ce n’est pas grave hein ?! Si un peu, la personne non-voyante ne comprendra pas vraiment votre attribut…)

Nous allons voir quelques exemples de sites très connus par rapport aux recommandations W3C:

Les moteurs de recherche:

  • Google : 42 erreurs et 2 avertissements (Test sur Google.com)
  • Yahoo : 122 erreurs et 29 avertissements (Test sur Yahoo.com redirigé sur m.www.yahoo.com)
  • Bing : 11 erreurs (Test sur Bing.com)

Yahoo contrairement à Google et Bing est un portail qui concentre beaucoup d’informations ainsi il peut s’exposer à un nombre plus élevé d’erreurs. (Erreur qui peut être créer par d’autres erreurs…)

Sur un point de vue webmarketing, SEO sur la requête « moteur de recherche », Google n’apparaît pas sur Yahoo mais seulement sur Bing par exemple.

Les sites de réseaux sociaux:

  • Facebook : 39 erreurs
  • Twitter : 65 erreurs
  • MySpace.com : 63 erreurs et 20 avertissements
  • Copain d’avant : 209 erreurs et 3 avertissements
  • Flickr : 37 erreurs et 9 avertissements

Pour votre information, Skyrock.com ne décèle aucune erreur et aucun avertissement de la part de W3C.

Ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres mais quelles sont les conséquences pour un site s’il ne suivait pas les recommandations du W3C ? Pas grand chose, du moment que la sémantique est bonne…

Mais libre à vous de choisir votre façon de coder, je vous recommande néanmoins de commenter votre code le plus possible (utilisation massive de variables a, b, c, d et e…), cela vous permettra de relire votre code mais aussi à une autre personne de reprendre votre travail. (Pour votre information : « ça ne mange pas de pain de commenter votre code! »)

Répondre

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.