Archives pour la catégorie “Technologie”

Suite à l’article Illimité limité, je vais tenter de mettre à jour ces données.
L’article a été rédigé en 2009. Voyons ce qui se passe en 2012.

Avec l’arrivée de Free, les consommateurs l’attendaient comme le messie de la télécommunication, celui qui donne un coup de pied dans la ruche.
Free démarre lentement en espérant que son réseau sera répandu le plus rapidement dans toute la France.

Mais à ce prix là… peut-on se demander si la qualité est au rendez-vous ?

Forfait mobile 2012

Free a obligé les grands opérateurs à s’aligner à son offre en particulier au soi-disant forfait low-cost.
Mais où est la différence entre tous les forfaits ?
La première impression vient lors de l’achat du forfait avec un téléphone. On a l’impression d’acheter un forfait bloqué ou à la carte : les derniers téléphones qui sont proposés sont très cher, tellement qu’il est préférable de le prendre neuf sans aucune couche opérateur (téléphone nu).

Récemment, on voit de plus en plus d’étude « contre » Free pour savoir si la qualité de son réseau est présent. Free couvre une bonne partie de la France grâce au réseau d’Orange.
Son réseau est selon une étude de Capital, disponible à hauteur de 46% entre 18h et 21h…
Oui et ? Quel est le but de cette étude alors que Free débute dans ce monde bouffé par les opérateurs historiques ?

Les 3 opérateurs historiques n’aiment pas partager, on dirait mais ils ont eu « peur » de l’arrivée de ce 4ème challenger qui a donné de bons coups sur ce marché et qui a prouvé (trop hâtivement ?) que le prix des télécommunications peut être très différent et que cela ne devrait pas être un crédit de consommation qui grossit d’année en année.

J’ai beau dire que le réseau était plus limité qu’illimité. On remarque bien que la structure actuelle en France a ces limites.
Quel que soit l’opérateur, il sature quand il y a trop de monde qui tente d’appeler, envoyer un sms ou aller sur Internet !
Pourquoi cette pensée ? Pourquoi sommes-nous revenu à un modèle où l’illimité est bridé lorsqu’on atteint un seuil ?

Le consommateur a plus de choix, les opérateurs bougent dans le bon sens (celui du consommateur)
L’engagement est aussi pris au sein de cette guerre téléphonique… (Allô, on demande une bombe à frappe chirurgicale par ici !)
J’ai remarqué que l’engagement a augmenté petit à petit pour aller jusqu’à 24 mois pour gagner jusqu’à 5€ par mois pour ce type d’engagement.
A quoi bon fidéliser une clientèle si le service client laisse à désirer ?

Tous les opérateurs ont leurs avantages et leurs inconvénients, il faut bien prendre son temps dans son choix.

Que reste-t-il pour que les opérateurs puissent se différencier ? Internet + TV + Fixe + Mobile ?
La mobilité est-il un enjeu ? Transformer votre mobile en modem est une option pour certains opérateurs, chez Free cela fait partie du forfait.
Très pratique pour des utilisateurs d’ardoises tactiles pour checker agréablement les mails ou surfer sur un site.
Un exemple comme un autre.
La visio va-t-elle revenir prochainement ?
Les opérateurs vont-ils devenir des banques ?
Le téléphone deviendra-t-il une pièce d’identification ?

Mais on s’éloigne un peu du sujet principal. L’illimité n’existe pas car il est limité par le nombre d’IP (Même si la limite a été repoussée grâce à l’IPv6)
Combien d’adresse IP possède un individu ?

Comments Un commentaire »

Après un Canon EOS 500D (ou Kiss X3 ou Rebel T1i), je me décide d’acquérir un nouvel objectif :
Le Canon EFS 18-200mm f/3.5-5.6 IS
dont je vais immédiatement déballer de ce pas…

Objectif EFS 18-200mm

Bon, le déballage de la nouvelle bête, il y a :
– l’objectif !!!
– et c’est tout

L’objectif est livré sans filtre, sans housse et sans pare-soleil…
J’avais prévu le coup et j’ai aussi pris le pare-soleil EW-78D. Le polarisant circulaire suivra après !

Vous trouverez un peu plus de photos sur mon Flickr.

Il pèse son poids comparé au 18-55mm (normal ! XD)
Avec le boitier, comme sur beaucoup de test, la courroie est plus que conseillée. Il faut aussi que je m’adapte à se nouveau poids pour les mises au point.

Canon EOS 500D EFS 18-200mm

Je sens que je vais m’amuser avec ce nouveau joujou, Flickr en sera nourri =D

Lien vers la galerie des images de l’objectif sur mon Flickr

Comments Pas de commentaire »

Lundi 14 décembre 2009

Bargaming session 4

Le Bargaming inaugure sa 4ème session au Baboto ! (cf. article)
Ayant déjà participé à la seconde session, j’ai été ravi d’être de la partie =)

New player, please insert coin…

Le Baboto est situé à côté de la Fontaine des Innocents près du Forum des Halles.
J’arrive à 19h… je suis le premier arrivé des personnes non VIP =D
J’en profites donc pour faire quelques shoots avant que toutes les geekettes et tous les geeks sortent de l’école ou du boulot !

Un petit bonjour aux personnes du @Bargaming : @Praska, @TRYWAN et @elChikito (qui comme King garde toujours son masque quoiqu’il arrive XD)

Le principe du Bargaming est très simple : un bar, des jeux et vous !

Mais le Bargaming c’est aussi des exclus de jeu comme ici avec Avatar dont le film sortira le 16 décembre en avant-première.

Jeu Avatar sur Xbox 360

Les autres jeux à l’honneur sont : Dirt 2, Guitar Hero 5, Street Fighter IV, DJ Hero, Just Dance et plein de jeux.

Mais au Bargaming, il n’y a pas que les jeux vidéos, il y a aussi les jeux de plateau et/ou les jeux de société en société ! (qui, lors du Bargaming, a été supervisé par @ER_84)

Où j’y suis resté une majeure partie de la soirée : de grosses découvertes de jeu comme Dixit, Sushi Bar, Dobble et d’autres !

Bilan de la soirée : Une super bonne ambiance, du beau monde (car tout le monde, il est beau!), des jeux vidéos, une tombola… un bémol pour les tapas =p (bah quoi ?!)

Si vous aussi, vous êtes un geek gamer (t’as aussi geek fashion…), voici quelques liens à voir !
Tout d’abord :

Les partenaires du Bargaming :

  • Site d’e-Commerce pour les jeux, vidéos et musiques day4play.com
  • Hasbro
  • Codemasters
  • Playstation France
  • Xbox 360,
  • Sega
  • Ig Mag
  • StickBoutik
  • Waatavi
  • Mo5

Et des rencontres aussi

Prochain rendez-vous au Bargaming Session#5

D’autres photos de la soirée sur mon Flickr

Ha oui aussi, c’est la première fois que je voyais un Père Noël asiatique =p

La session #4 du Bargaming, tu n’en as pas entendu parler ? Par ici, pour un briefing :

Comments 2 commentaires »

Du nouveau en 2012 sur les illimités des opérateurs

panneau-bouygues-orange-sfr

Mais lorsqu’on parle d’illimité : il n’y a pas du tout de limite ! Non ?!

– « Comment ça, c’est quoi ces sottises ? Ce n’est pas illimité en fait ? Mais le vendeur m’a dit le mot illimité ??!!! »
– « Oui, mais mon cher monsieur c’est marqué dans votre contrat. Veuillez payer votre facture dans les plus brefs délais.(sinon un huissier viendra vous dire bonjour. »

En France, selon les chiffres de l’ARCEP, nous comptons plus de 59 millions de clients à la téléphonie mobile… (Population française plus de 64 millions en janvier 2009). Ces chiffres sont basés sur le nombre d’ouverture d’abonnements et non de clients à proprement « parlé »…
De plus, ces chiffres comprennent aussi bien les particuliers que les professionnels.

Cependant nous pouvons affirmer malgré tout qu’une grande majorité de la population française possède un téléphone ou du moins un abonnement téléphonique.

Nous allons surtout souligné l’utilisation paradoxale du mot (ou adjectif) « illimité ». Vous me diriez que c’est tout simplement le contraire du mot (ou adjectif) « limité ».

En effet, vous avez bien raison mais pas dans le langage marketing et/ou économique.
Je ne penses pas être le premier ni le dernier à avoir remarqué cela…

Les prix des forfaits pour téléphonie mobile a changé en l’espace d’un an. (Je ne vois pas l’utilité de parler des forfait d’il y a 4 ans par exemple, les services ne sont pas les mêmes. Cependant, à titre d’information mon 1er forfait de 2h d’appel me coûtait 25€ sans appels illimités ni sms illimités ni Internet illimités…ou encore du 1er forfait millénium à… 32€ environ)

Techniquement, il n’y a pas vraiment de différences entre les opérateurs non ?
reseau-bouygues-orange-sfr

Nous allons juste nous focaliser sur 3 forfaits qui me semble équivalents:

  • Bouygues Télécom avec le forfait Néo.3
  • Orange avec le forfait Origami Star
  • SFR avec le forfait Illimythics 3G+

Le forfait choisi sera avec SMS et Internet « illimités », ce n’est pas un comparatif de prix mais juste un focus sur le thème de l’article.

Voyons tout d’abord ce que signifie SMS illimités
Nous penserions à envoi de petit message à n’importe qui possède un terminal qui permet de recevoir ce message, non ?

Quelle est la longueur d’un SMS ? Combien de SMS pouvons-nous envoyer par jour ? A combien de personne ?

Ce n’est pas si « illimité » que cela ! Commençons par sa définition que vous trouverez dans le lien suivant :ici
Selon cette définition, un SMS est limité par 160 caractères ou 140 octets. Mais cette longueur se réduit en fonction des caractères utilisés : certains caractères nécessitent plus d’octets que d’autres.
C’est donc une limite basée sur un type d’encodage.

En dehors des SMS spéciaux ou surtaxés, ce service doit être utilisé entre personne physique et à usage personnel…(ou professionnel aussi non ?)
En fait, le SMS illimité n’est pas si illimité que cela car il est limité par le nombre de personnes ou destinataires.

Chez Orange, le nombre de destinataires est limité à 250 par mois par exemple. Il n’y a pas de limite explicite sur les autres opérateurs.
Malgré le fait que nous avons peu de chance de rencontrer plus de 250 personnes à qui envoyer des SMS (pour le jour de l’an ?) le SMS n’est pas si illimité que cela en soit.

Avec l’arrivée des forfaits avec SMS illimités (forfait, forfait bloqué et même à la carte) (le SMS qui coûtait 0,15€ mais 0,03€ en réel), sur un étude faite par l’ARCEP, un abonné envoit en moyenne près de 90 sms par mois pour un volume total de plus de 15 milliards au mois de septembre 2009. (Prochain record le 1er janvier 2010)

Ensuite, un aperçu rapide concernant les appels illimités (vers tous les opérateurs), ils ne sont plus illimités si les conditions d’utilisation est limité à 3h par appels pour SFR et Orange et 8h pour Bouygues Telecom. Une limite aussi au niveau du nombre de correspondants pour Orange et Bouygues Telecom : 250 et 129 respectivement. (Fini les nuits blanches aux téléphones ?)

Passant sur l’option Internet « illimité »…
Attention les services suivants que vous utilisez peut-être sur votre Internet maison (ou sur un ordinateur via un modem) ne sont pas compris dans l’Internet « illimité » : VoIP, P2P, Newsgroups. (L’option Modem est un service payant)
De plus, pour certains types de forfaits, l’Internet illimité se limite à quelques sites phares ou au portail de l’opérateur. (Internet, débit, surf, mail, messenger, etc., ce sont des termes différents !)

Internet illimité… mais limité à 500 Mo par mois ! (Basé sur le choix des forfaits, cette limite peut être selon le forfait et les options)

Cette limite est-elle couplée avec la TV illimitée ? Ou c’est un quota différent ?

Au-delà de cette limite, le débit en sera réduit au titre d’une qualité pour les autres abonnés du réseau…

Des différences sont notables en moins d’an sur les offres proposées par les opérateurs : augmentation de leurs tarifs, subtilités en plus, etc.

Pourquoi on nous vend de l’illimité alors qu’en fait, il est limité ??

Comme nous l’avons indiqué, le nombre d’abonnés augmente et les volumes de données aussi (appels, SMS, Internet) ; les besoins ne sont plus les mêmes qu’il y a 5 ans voire 2 ans.

La mobilité se met de plus en plus en avant et sera accessible à tous avec les avancées technologiques. (Des téléphones mobiles de plus en plus 3G)

Mais comment éviter ce type de conséquence en voyant le mot « illimité » (cf. article)

Je vous rappelle que l’argent est lui bien limité et non illimité.

Les opérateurs nous cachent bien les choses surtout lorsque nous, pauvres utilisateurs ne savons pas grand chose des dernières technologies…
On nous ne dit pas que nous dépassons les limites de notre forfait…surprise sur votre compte en banque ou facture téléphonique !

Cependant, il existe des services afin de réguler ou nous avertir par rapport à notre consommation mais ce service est bien évidemment payant. =)

Pourquoi les opérateurs limitent l’illimité au détriment de l’abonné ? Ont-ils les équipements nécessaires pour supporter le volume de données engendrées ? Car nous pouvons supposer qu’à partir d’une utilisation très importante, on peut être dans une situation semblable à un 1er janvier : saturation et indisponibilité du réseau…

Cette situation a été vécue par AOL avec le lancement des premiers « Internet illimité » ! Où, pour rappel, l’opérateur n’a pas pu fourni le service car la demande était trop élevée par rapport à sa capacité de son offre… Pour palier à cela, AOL a mis en place une sorte de déconnexion tout les X temps…

On retrouve ce type de phénomène avec les illimités d’aujourd’hui. Pour l’instant, il y a 3 opérateurs, les MNVO s’en sortent comme ils le peuvent mais que se passera-t-il avec l’arrivée d’un 4ème opérateur ?

Source : Population française et ARCEP

Comments 4 commentaires »