Archives pour la catégorie “Search Marketing”

Comme vous l’avez remarqué, les utilisateurs de logiciel de positionnement se font bloqués soit au niveau du mot clé ou de l’IP pour connaître la position de notre requête.
En parallèle, le nombre de requête augmente de plus en plus mais cela provient aussi bien des navigateurs (avec Do not track, la navigation privée, etc.) et de Google avec le protocole de sécurité par défaut (HTTPS)

Que faire dans ce cas-là ?
Il faut tout d’abord coupler les données de Google Analytics et Google Webmaster Tools.
GWT vous permettra de connaître sur quelles requêtes votre site apparaît et son taux de clics.
GA quant à lui, vous informera des mots clés (s’ils en restent en « visible ») qui ont générés du trafic vers votre site mais aussi les pages les plus consultés de votre site.

Il y a les logiciels de positionnement mais récemment j’ai eu beaucoup d’erreurs 503 en lançant récemment une étude de positionnement.
Les modifications de Google filtrant les requêtes répétées et importantes d’une même IP ont débuté vraisemblablement vers le mois de février.

Toutefois, si vous utilisez encore un logiciel de positionnement, il faut que votre liste de mots clés soit composé de mots clés uniques (sinon Google bloque, oui parce que deux fois la même requête à la suite par la même IP, c’est suspicieux…) et raccourcissez votre liste : privilégier des études sur des domaines précis.
Espacer vos requêtes…enfin tentez d’avoir un comportement humain avec votre bot…euh votre logiciel.

On peut dire que dans un sens, Google limite l’utilisation de la bande passante inutile de son moteur de recherche. (Un peu comme Twitter et son API)

Mais on peut récupérer un positionnement sous Google Analytics mais cela concerne seulement les visites de votre site.
Vous pouvez facilement trouver le filtre personnalisé pour connaître la position de votre site sur une requête.
Cependant, de plus en plus de requête via le protocole de sécurité devient plus important.

On se rappelle sur les pages de résultats de Google sur les paramètres présentes sur les liens pour que Google puisse connaitre votre comportement que :
q => la requête
cd => la position du site sur les résultats
avec le HTTPS, q est vide.

Comments Pas de commentaire »

Boite SEO Google Bing Yahoo

Google a donc modifié son algorithme pour contrer les spammeurs, les techniques du Black SEO et autres techniques qui abusent ou détournent en leur faveur l’algorithme de Google.

Google impose ces règles pour pouvoir entrer dans leur « discothèque » (R.I.P. Google Dance)
Bref, soit on est VIP (invité de marque ?)et connu par le videur pour pouvoir y entrer ou être présentable pour avoir une chance : de beaux vêtements originaux (Contenu), des accessoires (Balises sémantiques), etc. Bon, le mieux c’est d’être bien accompagné, on va dire et encore… (Backlinks) Mais il ne faut pas en abuser non plus parce que les critères du videur peut changer selon son humeur…(Sur-optimisation)

Appeler un ami ?

On peut encore envoyer des SMS à ses potes qui aiment cette boite (Emailing ciblé) ou à son répertoire pour avoir une chance qu’une personne vous réponde et vous accompagne… (Emailing de masse). Le mieux est de trouver une personne qui réponde à votre message et qui aime ce type de boite.

Mais si vous avez de la chance de pouvoir entrer dans la boite.
Il faut maintenant briller sur la piste de danse et attirer de nouvelles personnes pour se faire remarquer et augmenter votre réput’ ! (Dans la vie, ne dit-on pas : « Bon danseur, bon… » euh je m’égare un peu là)
Bon, bien sûr, il faut être un bon danseur et avoir le rythme dans la peau. Oui parce que danser du rock alors que la musique (Requête), c’est du hip hop. Ce n’est pas top et ça n’a aucun rapport…Bon danser toujours de la même façon sur plusieurs types de musique, ça passe ou ça casse.

Vous avez aussi d’autres possibilités pour se faire voir dans la boite : offrir à boire au bar pour qu’on vienne vous parler, danser ou plus (Liens sponsorisés), offrir des t-shirts à son nom comme par exemple les danseuses ou les danseurs sur les podiums (Affiliation).

Il faut le dire mais pour certaines personnes dans la boite, elles ne veulent pas seulement se faire voir mais au moins repartir bien accompagner. (Conversion ?)

Le problème, c’est qu’on n’est pas le seul à avoir le même objectif…

(Pourquoi ce titre d’article ? Nous allons y venir.)

Rentrer dans une boite, être entouré de beaucoup de personnes (Trafic) et autres objectifs qui vous a fait entrer dans la boite.
Mais voilà, vous n’êtes pas seul dans la boite, vous avez des prétendants, de la concurrence !
Ils sont parfois avantagés et habillés mieux que vous ou une carte Gold pour faire péter le champagne à gogo !
Il va falloir vous battre pour vous démarquer des autres.
C’est du travail et vous avez plusieurs moyens pour y parvenir : nouvelle garde-robe, nouveau pas de danse, dépenser plus d’argent au bar…

Malheureusement, vous avez beau faire des efforts surhumains. Ces derniers peuvent être tâchés à cause d’un petit malin qui vient ternir votre réputation…
Il répand de mauvaises rumeurs à votre propos et certaines personnes peuvent douter de votre parole, encore pire si c’est le videur à l’entrée.

Parfois, on peut tomber sur une personne qui profite du bar, en mettant tout sur votre « ardoise ». (Phishing)
Dans le même tonneau, on peut parler d’usurpation d’identité…et profiter de votre notoriété pour soutirer des informations de vos amis. (Scamming)
Autre technique d’usurpation, il vous copie jusqu’à que les personnes ne voient pas la différence. (Duplicate Content)
Il existe beaucoup de techniques pour ça.
Il peut aussi à plusieurs pour vous casser la gueule et qu’il prenne votre place le temps de votre hospitalisation (enfin, il faut vous défendre…)

On fait appel à des experts pour référencer votre site et le rendre plus visible dans les moteurs de recherche ou sur des leviers de communication générateur de trafic.
Mais ne pensez-vous pas qu’on puisse appeler certaines personnes pour nuire ou éliminer toutes concurrences et vous laisser seul sur le marché.
Bien entendu, les moteurs de recherche ne laisseront pas faire cela…

Remarque :
Ce n’est que mon point de vue. J’ai tenté d’exposer le référencement sur Internet de façon ludique.

Comments Pas de commentaire »

referencement google panda pingouin

Avec l’arrivée des animaux chez Google : Panda et Pingouin. Le monde du référencement a été quelque peu chamboulé sur plusieurs plans.
Des techniques de référencement, des habitudes, le contenu des sites ont été modifié.

Google nettoye son moteur, il avait bien besoin d’une vidange. L’huile était bien trop noire. Les 100 000 km ont été largement dépassé.

Google veut-il toujours faire de la « recherche » ?

Google semble vouloir donner la meilleure réponse à son utilisateur, éviter le « J’ai de la chance » et plus tendre vers « Oui, c’est ça que je cherchais ! »
Les résultats des requêtes deviennent de plus en plus complètes en fournissant à l’Internaute le plus d’informations possibles liées à la requête.
On le voit avec les requêtes de marque où Google propose « tous ces services » liés à celles-ci : Plus, YouTube, Adresse, News et bien d’autres.
Sur les autres types de requêtes, on peut y retrouver du Google Shopping et Images en plus par exemple.

Parfois, nous pouvons trouver des résultats qui ne correspondent pas à la requête.
On a parfois des pages qui sont positionnées sur des requêtes qui n’ont pas de contenu lié à la requête.
Ce sont un de ce genre de page que Google tentent de soustraire de son annuaire.

Google veut du bien pour son utilisateur, il veut lui apporter la réponse sur un plateau d’argent.
Un client satisfait n’est-il pas un client qui revient chez vous ?
Mais pour cela, Google doit fournir un bon produit qui fonctionne du premier coup !

Fournir du contenu : c’est bien.
Donner un contenu unique : c’est mieux.
Répondre à la requête de l’internaute : Bingo !

Aujourd’hui, nous avons plusieurs outils à disposition pour mettre en avant n’importe quel type d’information textuelle ou multimédia.
De plus, la mise en page des résultats change selon la requête.

Recherchez la taille d’une personne célèbre par exemple.
Le futur de Google : Question – Réponse ?

Les règles de référencement ont changé, enfin non pas vraiment, elles sont plutôt contrôlées pour éviter les débordements.

Optimiser vos pages pour les moteurs
Donner des éléments de réponses aux Internautes
Proposer d’autres pages qui peut solliciter l’attention des Internautes
Quelle est votre valeur ajoutée ?

Comments Pas de commentaire »

C’est en utilisant l’outil Google AdWords Editor que des chiffres sur une audience géographique sont disponibles.

Que représente ces chiffres ?
Une audience à laquelle votre campagne Google AdWords peut être exposée.

Audience géographique Google AdWords Editor

Ces chiffres peuvent être utilisés pour mettre en avant la fonction de ciblage géographique sur Google AdWords.

Bien évidemment les outils de Prévision de trafic, Google Tendances ou Générateur de Mots Clés sont toujours plus précis que les chiffres ci-dessus.

Ces chiffres sont des données macro sur une vision large d’un marché.
Mais ces informations restent pertinentes à présenter pour un client ou pour étudier un marché cible.
On peut bien évidemment coupler ces données géographiques avec les profils des internautes pour affiner de plus en plus le marché.

Comments Pas de commentaire »

google not provided

Sur les moteurs de recherche, en particulier sur Google, les algorithmes changent et ne se ressemblent pas.
Dernièrement, Google donne le choix aux utilisateurs de pouvoir effectuer des requêtes en total sécurité. (Edit: Il n’y a vraiment plus de choix, le protocole HTTPS est imposé…)

Quelles sont les différences sur la page de résultat de Google ?

Pour l’utilisateur, il n’y a aucune différence sauf le protocole HTTP/HTTPS et la confidentialité des recherches sur Google. Enfin c’est ce que Google met en avant en protégeant son utilisateur, son « Googlenaute » (ou « gagne-pain » au choix)

C’est du côté de l’utilisateur de Google Analytics où tout va changer !
Sur l’interface, on pouvait accéder aux mots clés dans les sources de trafic.
On pouvait donc savoir quelle requête un internaute entrait pour arriver plus ou moins sur votre site. (Oui plus ou moins car on avait parfois des requêtes insolites à la limite de la pornographie mais bon c’est une autre histoire, celle de « Il était une fois Google… »)

Le protocole HTTPS est arrivé courant mois d’octobre.

Google Not Provided stats

Nous remarquons rapidement que le trafic du (Not Provided) a été multiplié par 10 entre octobre et novembre.

Regardons un peu le code de Google avec un protocole HTTP et HTTPS

Requete HTTP Pathien Google Not Provided
HTTP
Requete HTTPS Pathien Google Not Provided
HTTPS

La variable ‘q’ n’est pas renseignée et http://www.google.fr est renseigné.

Google a-t-il vraiment fait le choix de ne plus suivre les requêtes faites par les internautes afin de donner le meilleur résultat de recherche ?

Comment un utilisateur de Google Analytics pourra connaître si ces pages sont bien ciblées ? Est-ce que les bases du SEO sont-elles suffisantes sans qu’on ne regarde cet aspect là ?

De plus, avec l’arrivée de Google+ dans les produits de Google, nous voyons une nouvelle façon de rechercher via le Google Search Plus : votre « communauté » vous donne vos « réponses » (C’est aussi bien qu’une réunion tupperware enfin si on a un bon entourage…)

Mais revenons à nos Not Provided (nos requêtes anonymous)…

D’autres problèmes se posent : qu’adviendra-t-il aux solutions de mesures d’audience comme Xiti, eStat, piwik et compagnie ?

Ces requêtes sécurisées auront-elles un impact sur ces outils ?

Quel sera son impact sur Google AdWords ? Faudra-t-il privilégier ce service afin d’identifier le trafic ? En résumé, Google fera-t-il payer ce service pour identifier les mots-clés qui génèrent votre audience ?

Comments 2 commentaires »

reputation

Selon la définition lu sur Wikipédia, la réputation est l’opinion (plus techniquement, l’évaluation sociale) du public envers une personne, un groupe, ou une organisation. La réputation est un facteur important dans de nombreux domaines, tels que l’éducation, le commerce, le réseautage social ou le statut social. (Définition sur Wikipédia)

Avec l’arrivée d’Internet, un terme a été naturellement créé : l’e-Réputation dont une définition peut être celle-ci :
L’e-reputation est un terme émergent désignant la réputation d’une personne ou de quelque chose (marque, produit, site…) sur internet. Cela peut ainsi se traduire par tout ce qui se dit sur quelqu’un ou quelque chose sur le web (sites, blogs, réseaux sociaux…) ou encore par courrier électronique.
(La suite de la définition de l’e-Réputation)

Mais comment fonctionne la réputation ? ou comment est créé une réputation ?
Est-ce que la réputation peut avoir une évolution identique que le cycle d’un produit ?
Une réputation peut être créée avant l’apparition d’un produit ou d’un service ou faire l’objet d’opérations régulières afin de relancer une marque ou maintenir une réputation.

En effet, avoir une réputation c’est une bonne chose mais si en plus elle est positive et qu’elle ne coûte rien, c’est encore mieux. Rien ne vaut que les bons avis des utilisateurs qui attirent de nouvelles personnes.

Pourquoi f-Reputation comme titre ?
F pour Fake, la fake reputation.
Oui, une marque peut créer une fausse réputation dans le but d’orienter l’opinion du public et avoir une bonne image.
Car nous le savons qu’une bonne image peut inciter les consommateurs d’aller vers telle ou telle marque.

Nous avons vu de nouveaux changements sur Internet et en particulier au niveau des pages de résultats sur Google.

Avis produits Google

Sur Internet, nous pouvons donner notre avis sur une marque, un produit ou un service. (On le fait aussi en dehors d’Internet, ne vous inquiétez pas)
Sur les sites de marchands, les acheteurs peuvent laisser des avis sur le produits ou services achetés. Sur d’autres sites, on peut évaluer les revendeurs, les sites et autres choses !

Je pense que tout le monde regarde un peu ou beaucoup les avis sur son futur achat pour ne pas se tromper ou avoir de mauvaises surprises lors de la livraison…

J’ai été très surpris de voir certaines pratiques …
J’ai pu voir des revendeurs ou vendeurs qui faisaient la « tournée » des forums et postaient des avis positifs sur leur propre boutique. C’est défendre sa marque auprès sa clientèle.
Qui va vérifier la notation d’un produit ?
Personne pour le moment…

Cette notation a-t-elle vraiment une grande influence ?
Sur l’image suivante, le revendeur affirme qu’il aura des pénalités pour une notation compris entre 1 et 4 étoiles…en promettant des prix plus bas !
Je ne vais pas vérifier les pénalités mais seulement la pratique…

On arrive donc sur une autre partie et peut-être éventuellement une conséquence de cela.
Est-ce que les moteurs de recherche ou de produits comme les comparateurs de prix ou Google Product utiliseront les avis dans le but de satisfaire le plus rapidement l’internaute ?
La e-Reputation aura-t-il un rôle à jouer dans le SMO pour ensuite soutenir le SEO ou le SEA ?
Peut-on s’attendre à un phénomène semblable de f-Reputation sur ces leviers ?
La f-Reputation pourra être en faveur ou même au contraire, elle pourra servir dans le but de ternir la réputation d’un site, d’un produit ou d’un service.
Quels seront les critères pour la nouvelle mise en page des résultats sur Google ?

Avis produits Google product

Cela doit surement exister mais je pense qu’il existe des agences qui proposent à ces clients des prestations de création de messages sur les forums, des avis sur un produit ou de noter les produits…

Oui c’est comme un peu, excusez-moi de l’exemple très extrême, des joueurs de musique dans la rue, il faut mieux mettre quelques pièces dans le gobelet sinon cela ne pousse pas les gens à éventuellement donner une petite pièce.

Sources d’informations :
http://frenchweb.fr/etude-faux-avis-de-consommateurs-les-francais-ne-sont-plus-dupes/
http://actu.abondance.com/2011/09/le-systeme-de-blocage-des-liens-dans.html
http://thierry-klein.speechi.net/2006/03/01/petites-arnaques-sur-ebay-la-suite/
http://www.01net.com/editorial/524577/l-ufc-que-choisir-assigne-ebay-pour-pratique-commerciale-trompeuse/
http://www.quechoisir.org/commerce/methode-de-vente-abus/actualite-achats-en-ligne-gare-aux-vendeurs-vereux
http://pages.ebay.fr/help/feedback/howitworks.html

Comments 9 commentaires »




Twitter : Moteur de recherche

Twitter et son moteur, encore du nouveau côté chiffre : 800 millions de recherches par jour (Google peut commencer à flipper)

Twitter atteint les 2 milliards de tweets par mois…(Les archives vont-elles suivre chez Twitter ? Mais ça c’est une autre histoire…)
Mais 800 millions de requêtes par jour, c’est énorme sur Twitter. On ne va pas mettre en doute les chiffres fournis (c’est mon point de vue)

Ce nombre de requêtes couplé avec le lancement de la régie publicitaire montre à quel point Twitter peut devenir une plate-forme ou acteur important dans le monde la publicité et communication.

Twitter : Tu twittes ou tu recherches ?

Je me baserais sur Twitter dans un navigateur d’un ordinateur (hors mobile, hors client pour le moment)
Comme vous pouvez le voir sur l’image qui illustre l’article, sur certains mot-clés, nous avons aussi les noms de compte.
Ce n’est pas les résultats issus de « Find people » car pour exemple en tapant mon pseudo je ne me trouve pas sur le moteur de recherche mais sur le « Find people » oui.
Mais en fait, on trouve notre pseudo seulement si nous avons une certaines notoriété sur le réseau. (Suggestions en particulier)
Oui ce sont surtout les marques qui peuvent être exposer et apparaître sur les recherches de Twitter.
Mais dernièrement dans les Trending Topics, nous avons essentiellement des campagnes publicitaires pour les sorties de cinéma et les campagnes avaient l’air de durée moins de 2 semaines.

Voilà donc le plus de Twitter dans la recherche, l’apparition de comptes Twitter vérifiés, qui permettra de gagner plus de Followers ?

Pour rappel, les Trending Topics = hashtags = une requête de recherche sur Twitter, la question sera est-ce que parmi toutes les requêtes quel est le pourcentage d’intention de recherche ?

PS : Pardon pour l’image avec le Justin Bridou

Comments Pas de commentaire »

Promoted trending topic

Je vous en ai parlé dans les articles suivants :
Twitter, une régie publicitaire et Promoted Tweet & Top Tweet sur Twitter

Comme on peut le voir dans l’illustration, sur l’interface web, nous pouvons voir dans les trending topics : des Promoted Trending Topics.
Comme à l’instar des liens sponsorisés, les entreprises (ou les particuliers ?) pourra placer des mots clés dans cette partie.
Pour l’instant, il est en dernière position ; on pourra s’attendre comme chez les régies publicitaires sur les moteurs de recherche à des enchères possibles.

On comprend maintenant les dernières manoeuvres de Twitter :
Achat d’un web analytics (qui pourra surement proposer les positions et les clics sur les trending topics, par exemple)
Contrôle sur le client Twitter (ancien Tweetie 2) (qui permettra surement d’afficher les trending topics et les Promoted Trending Topics par l’occasion)

Attendons pour la suite.
(Si le réseau Twitter ralentit, Twitter met une fonction ?)
Promoted trending topic 2

Edito:
Je ne sais pas si c’est un bug de Twitter (oui encore..) mais je n’ai que le Promoter Trending Topic qui apparaît et rien de plus…
Les trending Topics ne sont plus ? Laissons place aux Promoted ?
Erratum :
Bug de Twitter (j’aurais dû me méfier)

Update:
Il faut aussi préciser que les Promoted Trending Topics restent présents même si vous changer de localisation des trending topics. (En passant, nous n’avons pas de nouveaux lieux depuis un bon moment dis donc =D)

Comments Un commentaire »

On parlait du modèle économique sur Twitter et il arrive petit à petit.
Pour l’instant, nous pouvons voir apparaître des « Promoted Tweet » (des Tweets de promotion ou de publicité) et des « Top Tweet » (Les Tweets les plus populaires selon le nombre de RT)

Surement rien de nouveau par rapport à ce qu’on a lu sur Internet.
Juste des faits et un avis par ici.

Les Promoted Tweet:

Promoted tweet

On remarque sur l’image la présence de l’étiquette qui met en avant que c’est un tweet de promotion. (Plus d’informations sur le lien suivant (en anglais))
Ce n’est qu’une première phase, la suite arrive prochainement…

Les marques qui ont fait des Promoted Tweet : Best Buy, Bravo, Red Bull, Sony Pictures, Starbucks, and Virgin America.
(Je n’ai pas vu de tweet sponsorisé de Best Buy, Bravo ou Sony Pictures)
Pour l’instant, la visibilité est sur le moteur de recherche de Twitter. Sur les moteurs de recherche comme Google, on ne voit pas les tweets en temps réel des comptes Twitter.

Le modèle vient de commencer, attendons la suite.

promoted tweet top tweet

Les Top Tweet:

Qu’est-ce que c’est ?
Un Tweet devient un Top Tweet dès qu’il a été répété via la fonction RT (différent du RT manuel). Il semble commencer à partir de 10 RT.

La différence entre ces deux types de Tweet :
-> Le promoted tweet est affiché dans les premières positions de résultat de recherche, sa position reste fixe.
-> Le top tweet, quant à lui se place généralement derrière le promoted tweet sur la page de résultat
Mais lorsqu’il y a une ré-actualisation en temps réel des résultats seul le promoted tweet ne bouge pas d’un pouce. En revanche les top tweet sont décalés vers le bas en laissant apparaître les nouveaux tweets.

De ce que nous voyons pour l’instant, il y a très peu de visibilité et personnellement la recherche sur Twitter, c’est une fonction que j’utilise très peu. J’ai surement beaucoup d’habitude de recherche dans les moteurs usuels.

Le système est en train de se mettre en place, wait & see.

Comments 2 commentaires »

Twitter Pub

Des millions d’utilisateurs, des millions de tweets dans le monde entier.
Un service très utilisé, un site web de plus en plus visité mais ces visiteurs ne rapportent « pratiquement » rien…

Comment monétiser ces visiteurs ? Un des modèles les plus simples qu’on penserait, est d’afficher une publicité sur le site web…
Mais parmi les utilisateurs, nous avons des personnes qui passent par le site web et les autres par des applications annexes telles que des clients Twitter ou des interfaces tierces comme Netvibes par exemple.

D’après cet article sur ZDNet.fr, Twitter devra lancer d’ici peu (un mois) une plate-forme publicitaire.

Si nous nous concentrons sur le site web Twitter, la question est, dans l’état actuel des choses, comment mettre concrètement de la pub ?
Selon l’article, les publicités apparaîtront dans les résultats de recherche de Twitter. (SERP?) Ces publicités seront distinguées grâce aux hashtags (#). Nous pouvons supposer la présence d’un lien pour que l’utilisateur soit redirigé (tel un lien sponsorisé) vers le site / l’annonceur.

Beaucoup de personnes font-elles des recherches sur Twitter ?
En général, nous suivons les flux provenant d’autres utilisateurs de Twitter.
Dans ce cas-là comment la publicité pourrait-elle intervenir afin d’attirer l’œil de l’utilisateur ?

Envoyer une réponse (ou reply) aux utilisateurs ? Le verra-t-on, si on ne suit pas le flux ?
Envoyer un message privé (ou DM) aux utilisateurs ?

Un autre endroit possible pour mettre de la pub sur le site de Twitter :
Twitter Pub

Cet espace pourra à l’instar des liens sponsorisés s’afficher par de simples messages publicitaires.

Nous avons aussi les fameux mots clés les plus « utilisés » sur Twitter (ou les Trending Topics). Le top 10 des mots les plus utilisés est affiché juste à droite de l’interface.
Trending Topics

Pourra-t-on avoir la possible de placer des mots clés dans ce top ? (Enchère pour placer ces mots clés ?)
De plus, on pourra surement avoir la possibilité de choisir le lieu géographique (qui est en cours de développement)

Cependant ces derniers jours dans le monde de Twitter, des vers apparaissent via les DM.
Plusieurs questions se posent alors :
– Avons-nous la possibilité d’envoyer des DM à des personnes que nous ne suivons pas ?
– La sécurité des tweets est-elle fiable ?

Inversement, la publicité sera-t-elle intrusive pour les comptes privés ?

De plus, d’après l’article évoqué ci-dessus, on parle de 50 millions de tweets et 75 millions d’utilisateurs actifs au mois de janvier… mois où les utilisateurs ont eus un bug sur le nombre de tweets (3 fois plus environ)

Coïncidence ou non, la publicité arrivera sur Twitter.

Comments Un commentaire »