Archives pour la catégorie “Gastronomie”

Mars Bounty Milky Way à boire

Aujourd’hui, nous retrouvons beaucoup de produits alimentaires sous plusieurs formes :

  • Forme original
  • Forme nouvelle
  • Forme liquide
  • Forme bizarre parfois

Le plus simple reste encore de vous donner des exemples. Je viens de m’acheter une bouteille de Mars, Bounty et Milky Way.
J’ai aussi vu une version Twix mais pas sur et pas certain.
J’ai trouvé ces boissons dans le rayon des oeufs et laits.

Ce sont donc des barres chocolatées qui deviennent des boissons chocolatées (grosso merdo)
(Je vais retranscrire mot à mot ce qui est indiqué sur la bouteille, avec les fautes d’orthographe)

Mars à boire

Mars Refuel
250ml
Ingrédients :
Boisson du lait chocolaté à boire (traité thermiquement)
Lait (1,6% de matière grasse)(74%), eau, dextrose, sucre, poudre de lactoserum, cacao en poudre, (0,6%), arômes, émulsifiant : E471, extrait de malt barley, sel, stabilisants : carraghénanes, gomme de guar, mélasse de canne.

Tiens, il n’y a pas d’extrait de Mars ?
Le goût :
C’est une simple boisson chocolatée…rien ne me fait penser à un mars…Il manque peut-être le goût du caramel…
Bon bah, Mars Refuel, ça repart pas !
(Goût équivalent qu’un Candia au chocolat)

Bounty à boire

Bounty
250ml
Ingrédients :
Boisson du lait chocolaté et de la noix de coco à boire (Traité thermiquement)
Lait (0,1% de matières grasses) (90%), eau, sucre, lait de coco (3%), lait écrémé en poudre, maltodextrine, poudre de cacao maigre, arôme, émulsifiant: E471, stabilisants: carraghénanes, gomme de guar.

Tiens, il y a plus de lait dans celui-ci (sous forme liquide et en poudre, histoire de dire qu’il n’y en a pas assez !)
Le goût :
A la première gorgée…On sent le chocolat puis à la fin de la lampée le coco…
La noix de coco est un arrière goût, très peu prononcée mais pas inexistante enfin tout le contraire de la barre chocolatée. Oui, pour moi, le Bounty c’est la noix de coco avant tout !
Mais il faut le dire une boisson au jus de coco, c’est plutôt ceci :

jus-de-noix-de-coco-350ml

Milky Way à boire

Milky Way – Chocolate Milk
400ml
Ingrédients :
Boisson chocolaté à boire (Traité thermiquement)
Lait (1,5% de matière grasse) (90%), sucre, eau, poudre du lait écrémé, poudre de lactoserum, cacao en poudre, stabilisants: amidon modifié de tapioca, E460, E466, E407, émulsifiant: E471.

Tiens, pas de gomme de guar mais beaucoup de poudre dans celui-ci…
La bouteille a une forme sportive.
Le goût :
On dirait du Nesquick avec du lait…

Ce sont 3 boissons chocolatées, le Bounty se différencie avec la noix de coco (Heureusement…) mais ça reste juste du lait chocolaté…

Mais sinon je vous conseille d’essayer le mélange Cacolac avec de la Vodka (avec modération modérément modérable)
Restez avec votre Nesquick ou poudre de cacao + lait + supplément pour aromatiser tout ça.

Comments Pas de commentaire »

Mais qu’est-ce donc le Camion qui fume ? Est-ce le contraire d’un camion de pompier ?

Camion qui fume

Et bien non, rien de cela. C’est un Food Truck, un camion-restaurant.
Ce n’est pas vraiment nouveau car je me rappelles encore dans ma jeunesse des camions de pizza ou des camions de glace (oui ça compte aussi ! cadeau )

Mais cette fois-ci, c’est le Burger Mobile ! A défaut d’avoir rigolé avec la rumeur d’un Burger King en France, j’ai été intrigué par le buzz du Camion Qui Fume

Que des bons retours et surtout beaucoup d’ingrédients faits maison ! (E.T. téléphone maison !)

Oui ça a l’air appétissant, ça donne faim !

Il faut que je le teste ! En plus, leur carte fait envie :
Menu Carte Camion Qui Fume

8€ le burger ou 10€ Burger et Frite… oui c’est plus cher qu’au McDo mais le pain est fait maison et le steak haché aussi.

Allons tenter ce Food Truck avec des potes !

Le Camion qui Fume se déplace dans 3 (?) endroits dans Paris : Porte Maillot, Place de la Madeleine ou Point Ephémère (selon les informations du site)

11h, un samedi à Porte Maillot. Des dizaines de personnes à 10h45…
Camion qui fume

Les commandes sont faites 5 par 5…
Camion qui fume - Préparation en live

Je commande un menu barbecue !
L’odeur t’émoustille, tu te dis que tu vas te régaler !
Voici le burger et les frites « maison »
Camion qui fume - Burger Barbecue

Camion qui fume - Frites maison

Mon avis :
Évitez le coleslaw, c’est cher et il n’y a pas grand chose pour le prix ! (3€)
Les frites, ce sont des allumettes… avec le menu, tu économises 1€ mais je trouves qu’elles ne valent pas le coup.

Prendre le burger seul, c’est un bon choix à mon avis.

8€ le burger… alors ?
Sa taille ? Celui d’un big mac.

Par contre, tu as le goût d’un bon steak et du bon pain.
J’avais du bacon à chaque bouchée !

A goûter mais ça reste cher alors que sur le site que c’est soit disant pour un budget étudiant… (Tu as l’équivalent de 2 Crous)

Mais je dois vous dire que le campagne me tente bien !

Liens utiles :
Le site du Camion qui fume
Vous y trouverez les dates et lieux et la carte du Food Truck

Comments Pas de commentaire »

Petit voyage pour des raisons personnelles en direction de Maastricht !

Train à 8h01 avec Thalys qui je trouve plus confortable que les TGV en France.
Allez go direction Liège Guillemins en passant par Bruxelles – Midi (pourquoi Midi ?)(50€ l’aller)

2h environ pour arriver à Liège-Guillemins. Descendre du Thalys pour trouver un billet pour se diriger vers Maastricht
Le ticket pour aller de Liège à Maastricht est de 4,80€ (l’importance du prix, vous le comprendrez plus tard…)

30 min après, nous sommes à Maastricht

Vous trouverez quelques photos du petit séjour à Maastricht.

Je finis ce que j’avais à faire et hop, l’heure d’aller manger se fait sentir !
Arrêt à la Brasserie Monopole où je commande un Zuurvlees, oui je ne connais pas mais bon il faut essayer ! (Poulet cuit à la vinaigre à en croire le menu)

Zuurvlees

Ce n’est pas mauvais et j’ai plutôt adoré la salade et les pommes-confitures.
C’est reparti pour visiter, me balader à Maastricht, cette fois-ci seul mais je fais un détour pour prendre ma chambre à l’Hôtel La Cloche…

En fait, ce n’est pas un hôtel mais des chambres d’hôtes. En arrivant à l’adresse indiquée…une porte…fermée…

Petite panique parce que tu sens une certaine loose en toi…
Pas de poignée, pas de fenêtre, pas de sonnette.

Mais une inscription pour indiquer le restaurant qui gère les chambres mais pas de petite carte pour l’indiquer pour des mecs comme moi qui ne lisent pas très très bien le hollandais.

Bon à savoir, on réserve avec une CB mais rien n’est débité. Il faut payer sur place donc prévoyez quelque chose si vous avez une CB qui prend des commissions élevées depuis l’étranger.

On allège un peu le sac à dos, un peu de repos et on repart visiter la ville.
Ça commence à fermer vers 17-18h…
Retour un peu avant 22h dans la chambre, oui parce que boire tout seul dans un bar, non c’est glauque…
Et puis à en entendre dans les rues, ils étaient bien à 22h01 voire déjà à 18h (Coucou la fille bourrée)

J’ai joué au Sofitel dans ma chambre n°4

Chambre La Cloche Maastricht


Lendemain matin, petit-déj entre 9h et 11h au restaurant La Cloche, ce n’est pas pour les lève-tôt
Préparation pour quitter la chambre !
Quelques photos, beaucoup de vélos, de 2 roues sans casques et le piéton on y fait attention ici !

Direction la gare de Maastricht (Il y a 3 gares à Maastricht)
Je prends un ticket : 5,30 € (4,80€ + 0,50€ de supplément !)

Bon ce n’est pas grave mais c’est bon de savoir que vous prenez un aller-retour pour la journée, vous pouvez avoir un prix en l’achetant en Belgique, Liège.

Je vais au Albert Heijn, le carrefour market de là-bas.
Pour info, la bouteille d’eau de 50cl coûte 1,50€ et celle de 1,5L, 0,75€… Je n’ai pas compris le truc.
Sinon j’ai vu du Mars à boire et du Bounty à boire aussi… Mais j’étais déjà chargé en bouffe…

Chips Sandwich Dr Peppers

Un bon paquet de chips vinaigre balsamique, un sandwich dinde-poivron-crudités et un Dr Peppers
Retour à Liège, je me dis que j’allais faire un tour là-bas…

Arrivé à Liège, j’ai flemme de bouger au final…
Je me suis occupé comme j’ai pu pendant 4h à la gare…

Photos de la gare de Liège

Ensuite, retour à Paris.

Un bon petit moment de balade et de détente.

Comments 2 commentaires »

Ce n’est qu’une tentative d’essai pour connaître la composition d’un cheesecake qui pourrait se rapprocher du cheesecake new-yorkais.

Les ingrédients ont été réduit à 30% pour ce test.
Du Saint-Morêt (300g), de la crème fraîche, un oeuf, du sucre, du planta fin (non je n’avais pas de « vrai » beurre) et des spéculoos.

Ingrédients Cheesecake

En cherchant à gauche et à droite sur Internet, le St Morêt est revenu très souvent dans les recettes.
Le philadelphia ne se trouve pas en France. (qui est le fromage utilisé pour le véritable cheesecake)

Il faut tenter comme on dit !

La base du cheesecake : spéculoos et beurre… rien de plus simple avec un mixer (le beurre fondu de préférence…c’est plus mieux pour mélanger avec la poudre)
Et zou dans le four (à 180°c parce que c’est divisible par 6 et 3) pendant 10 min, le temps de.. euh… bref.

Speculoos Cheesecake

Bon ensuite, tu mélanges ce qui reste pour finir le cheesecake… ton St Morêt que tu arroses avec le sucre, le mélange va devenir liquide, plus simple.
Ajout de l’oeuf et de la crème fraîche avec un peu de vanille et euh… bon y’a plus rien sur la liste…en espérant n’avoir rien oublié..

Mélange le plus liquide possible, le biscuit (au four tu t’en rappelles ?) est prêt.
Et hop dans le moule et c’est reparti dans le four.
20 min après (oui normalement c’est plus mais n’oublie pas que je n’ai pas mis 1kg de fromage mais 300g)

Cheesecake démoulé

Bon la surface est craquelée…pas grave ce n’est qu’un test.
Mais l’aspect n’est pas pire que j’aurais espérer.
Bon le principe du cheesecake, c’est le temps de repos au frigo… au moins 4h…

Cheesecake pacman

Au final, à ajouter un peu de zeste de citron et peut-être changer de fromage. Mais bon mon truc c’est les macarons =P

Comments 6 commentaires »

poutine

Un article bref et rapide mais culinaire =D

En me rendant à un bar à la station Odéon, je m’en vais joindre un pote pour aller voir le match de rugby : Irlande contre Pays de Galles (6 Nations)

Le bar est un bar canadien, les serveuses parlent en anglais donc désolé pour les anglophobes mais passez votre chemin!
Le bar se nomme The Moosehead (voir le site) Tabarnak une tête de caribou !

Je ne connaissais pas à mon grand regret =p

J’ai eu l’occasion de manger une poutine ! (Non pas Vladimir)

Qu’est-ce qu’une poutine ? (Punaise, oui c’est quoi ?!!)
Regardez d’abord ceci sur wikipédia

D’après la fiche, il y a près de 75 différentes poutine ! (Nom didiou, faut y retourner)

Celle que j’ai mangé, était The Québec Poutine…
Composition :
Frite, Cheddar, Poivron rouge, Bacon, Sauce Napolitaine…

Faut surtout pas se fier de la taille de la poutine (un bol de céréales ou de lait, on va dire) mais tu es repu et c’est (très) copieux =o

Que dire de plus ? Rien.
Ha si pour aller dans ce bar dans la soirée…réservez à l’avance… car tout est pris.

A bientôt pour un autre article sur de la bonne bouffe!

Comments 5 commentaires »